Le Parti pour l’Action appelle à une montée en puissance de feu des FARDC dotées d’une artillerie inspirant le respect

Le Parti pour l’Action appelle à une montée en puissance de feu des FARDC dotées d’une artillerie inspirant le respect

Dans un tweet daté du 10 juillet 2022 posté au petit matin, le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba @kkmtry cite le Prussien Carl Von Clausewitz, officier et théoricien de la guerre, dans sa phrase passée dans l’Histoire : « Qui veut la paix prépare la guerre ».

«SE FAIRE RESPECTER».
« Qui veut la paix prépare la guerre», @PartiAction «exhorte @fatshi13 à faire du recrutement et de la formation au sein des @FARDC_off une priorité absolue pour leur montée en puissance par la dotation d’un armement et d’une artillerie de pointe capables d’inspirer le respect».
Un tweet de nombreuses fois liké et retweeté.
Le 2 juillet 2022, le Président National Historique du Parti pour l’Action avait posté un tweet près de 400 fois liké. Le voici :
«Le Congo doit d’urgence se doter des moyens diplomatiques, sécuritaires et militaires de hautes performances, unique moyen de peser, de protéger sa population et de se faire respecter» @fatshi13 @FARDC-off.
Le 27 mai 2022, @kkmtry avait déjà posté un tweet liké, ci-après :
«Défense et sécurité de notre #Congo, il nous faut aujourd’hui refonder notre Puissance e recréer notre Respect.
Pour cela, il nous faut :
1. du recul,
2. du travail de fond,
3. une économie robuste,
4. de la Recherche,
5. de la Réorganisation,
6. du temps.
Ne pas désespérer».
Dans le nouveau conflit éclaté dans la partie orientale du pays, «se faire respecter» est le souci premier de l’Homme politique congolais, Tryphon Kin-kiey Mulumba.
Qui ne sait que sans la puissance de feu dont dispose son armée, en premier, l’arme atomique de dissuasion, la Russie de Vladimir Vladimirovitch Poutine aurait cessé d’exister. Qui ne sait qu’après la chute (l’effondrement) de l’URSS (Union soviétique) le 25 décembre 1991, avec la démission en direct à la télévision russe de Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev qui met un point final au rêve soviétique – dont la finalité fut l’installation planétaire du communiste par des régimes socialistes, suivie de la suppression universelle de la propriété privée -, les nouveaux Tsars, Poutine en tête, se sont mis à l’œuvre en projetant une vision : réorganiser, reconstruire leur pays en mettant le cap sur un retour sur scène. Ce retour a eu lieu en février 2022 avec le déclenchement de «l’opération militaire spéciale», la guerre en Ukraine, en riposte contre la volonté de l’Occident (le capitalisme) d’intégrer l’Ukraine dans l’OTAN, l’Organisation de l’Atlantique Nord ?
Or, l’OTAN (NATO), une organisation politico-militaire créée en 1949 après la deuxième guerre mondiale par 30 pays d’Europe et d’Amérique du Nord, a mission de protéger la population et le territoire de ses pays membres. Des bases militaires de l’OTAN installées en Ukraine, pays qui partage une frontière de 1.581 kms avec la Russie, serait un message sans équivoque adressé à la Russie : son envahissement et la fin de son modèle. Les nouveaux Tsars russes se mettent à l’ouvrage : s’organiser, se réorganiser, monter en puissance (science, recherche, domaine militaire, économie). Et reviennent. C’est cette sagesse qui inspire le monde : «qui veut la paix prépare la guerre», en clair, se doter d’un arsenal militaire de pointe qui suscite crainte et respect en vue d’exister.
Réuni dimanche 10 juillet 2022 à son siège principal dans la Capitale, le Parti pour l’Action, P.A en sigle, a, dans un communiqué de presse, mit le cap sur la montée en puissance de nos forces de défense et de sécurité, à savoir, les FARDC et la PNC qui passe par le recrutement, la formation et la dotation «d’un armement et d’une artillerie de pointe capables d’inspirer le respect».
En même temps, le P.A a félicité ces hommes et ces femmes «qui servent et défendent avec honneur et dignité notre Patrie jusqu’au sacrifice suprême sans laisser à l’ennemi le moindre mètre carré du territoire national».

LE MESSAGE DU CHEF DE L’ÉTAT.
Lundi 18 février 2019, le Président de la République nouvellement investi, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo reçoit à dîner l’équipe de campagne de la Coalition CACH Grand Bandundu conduite par le professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba au titre de directeur de campagne Grand Bandundu.
« Je commencerai ma tournée, dans les provinces, par le Grand Bandundu mais, évidemment, je n’y mettrai pas mes pieds tant que je n’y aurai pas apporté si pas toutes les solutions, en tous cas une part de solutions », promet, quand il prend la parole, le Président de la République (actualite.cd, 9 février 2019 – 11:04, RDC : Félix Tshisekedi entamera sa tournée dans les provinces par le « Grand Bandundu ») en réponse aux discours que lui adressent le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba et un porte-parole des jeunes du Grand Bandundu ayant pris part, sous la direction du professeur Kin-kiey Mulumba, à la campagne pour le candidat de CACH.
Or, le 8 juin 2022, le ministre des Finances, Nicolas Serge Kazadi Kadima-Nzuji, annonce à Top Congo, «un programme de réhabilitation de près de 1.200 kms de route en terre stabilisée (1.167 kms précisément) d’ici fin mars 2023 au plus tard dans les trois provinces de l’ex-Bandundu».
«C’est une première phase d’un test grandeur nature que veut mettre en place le Gouvernement pour réhabiliter le tronçon routier national», déclare le ministre.
«Environ 5.000 engins devront être requis et placés sous la supervision du ministère des Infrastructures via ses régies dont l’Office des Routes, pour que d’ici fin 2028, les routes congolaises retrouvent la splendeur des années 1960», confie le ministre.
Occasion pour le Parti pour l’Action, qui a réuni le 10 juillet 2022 ses hautes instances, de saluer ce geste et de remercier le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouvernement du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge pour ces investissements «qu’ils promettent de consentir dans les infrastructures de base dans la partie Ouest de notre pays, notamment dans l’espace Grand Bandundu, dont le vote, en décembre 2018, a permis l’alternance démocratique pacifique qu’a vécue avec bonheur notre pays en janvier 2019».

LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU P.A.
Le texte en intégralité de ce communiqué signé, au nom du Parti pour l’Action, par le 1er Vice-Président du Conseil Politique National, COPONA en sigle, Crispin Miyambi Mwana Pambi, ci-après :
«Le Parti pour l’Action, P.A en sigle, a réuni dimanche 10 juillet 2022 à Kinshasa, ses hautes instances nationales, le Conseil Politique National, COPONA, le Comité Exécutif National, CENAT, le Comité de la Ligue des Femmes et le Comité des Jeunes autour de son Président National Historique, le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, troisième personnalité de la Coalition Cap pour le Changement, CACH.
À l’issue de cette réunion et des échanges qui ont eu lieu, de 09:00’ à 18:00’, au siège principal du Parti pour l’Action, les Hautes Instances du P.A rendent public le communiqué ci-après :
1. Les Hautes Instances du Parti pour l’Action, P.A félicitent Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouvernement de la République pour l’option de dialogue levée en vue de restaurer la sécurité et la paix communes dans la sous-région des Grands Lacs;
2. Les Hautes Instances du P.A réitèrent leurs félicitations à nos forces de défense et de sécurité, FARDC et PNC qui servent et défendent avec honneur et dignité notre Patrie jusqu’au sacrifice suprême sans laisser à l’ennemi le moindre mètre carré du territoire national;
3. Tout en rappelant la phrase de l’officier et théoricien de la guerre, le Prussien Carl Von Clausewitz selon laquelle « qui veut la paix prépare la guerre », les Hautes Instances du Parti pour l’Action exhortent le Gouvernement de la République à faire du recrutement et de la formation au sein de nos forces de défense et de sécurité une priorité absolue tout comme de leur montée en puissance par la dotation d’un armement et d’une artillerie de pointe capables d’inspirer le respect;
4. Les Hautes Instances du P.A remercient Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouvernement de la République pour les investissements qu’ils promettent de consentir dans les infrastructures de base dans la partie Ouest de notre pays, notamment dans l’espace Grand Bandundu, dont le vote, en décembre 2018, a permis l’alternance démocratique pacifique qu’a vécue avec bonheur notre pays en janvier 2019».

ALUNGA MBUWA.

 

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.