Laurent Batumona appelle les partis de l’Union Sacrée à se préparer aux élections de 2023

Laurent Batumona appelle les partis de l’Union Sacrée à se préparer aux élections de 2023

Laurent Batumona Nkhandi Kham n’y est jamais allé par le dos de la cuillère dans son inaltérable appui à l’UDPS, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, parti au pouvoir depuis janvier 2019, au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dont il est très proche, qui a repris le bâton de pèlerin de son père, l’icône de l’opposition historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba qu’il a fréquentée sans discontinuer jusqu’à sa disparition, le 1er février 2017 à Bruxelles, à 84 ans.
« Les FPAU représentent le symbole de constance et de confiance au combat de l’UDPS », se félicite Laurent Batumona Nkhandi Kham.
«Elles sont fières du parcours du combat qu’a entrepris le peuple congolais, depuis janvier 2019 à ce jour, derrière le président de la République, avec toutes ces péripéties au bord du désespoir jusqu’au relèvement et au redressement inattendu apporté par l’Union Sacrée grâce à l’abnégation et à la bravoure du Chef de l’Etat, le seul à avoir cru qu’il y avait encore de l’espoir qu’il a su dessiner et inculquer dans cette nouvelle dynamique tournée vers l’avenir sans oublier les grands Pionniers, les Dignitaires ici présents que vous êtes», poursuit celui qui est le coordonnateur des FPAU, les Forces Politiques et Sociales Alliées à l’UDPS, qui préside aux destinées de son parti, le MSC, Mouvement de Solidarité pour le Changement.
C’était samedi 4 décembre 2021 à l’occasion d’une journée que celui qui fut en 2005, Vice-ministre des Travaux Publics et Vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, a baptisée «Journée Patriotique» en soutien aux Institutions du pays, qui a réuni, au siège des FPAU, boulevard Triomphal, dans la commune de Kasavubu, nombre de personnalités politiques, des présidents des partis politiques, des députés, des acteurs de la société civile dont certains sont d’anciens membres du FCC, le Front Commun pour le Congo, qui ont rejoint fin janvier 2021 le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo faisant basculer la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale.
« Nous devons quitter la distraction et préparer les élections de 2023 pour offrir au président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo la majorité parlementaire confortable non seulement à l’Assemblée Nationale et au Sénat, mais aussi dans les Assemblées provinciales avec un maximum des gouverneurs des provinces et la petite territoriale », poursuit Batumona.
La pluie qui a arrosé la ville toute la matinée en faisant retarder le début de la manifestation, n’a découragé ni les invités remplis dans les deux tribunes érigées, ni les militants des divers partis politiques, chants à la bouche, drapeaux en l’air. «Les FPAU restent engagées et déterminées à accompagner le Chef de l’Etat et à défendre son bilan et invitent le peuple à porter haut la candidature du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa réélection en 2023», poursuit Batumona, député élu de la Funa à Kinshasa, nommé en juin 2020, Directeur Général de la DGDP, la Direction Générale de la Dette publique, invité à prendre la parole par le Vice-ministre du Budget, Elysée Bokumwana Maposo, membre emblématique des FPAU, peu avant le mot de circonstance du Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba.
Ci-après extraits.
« Avant toute chose, nous rendons grâce à Dieu, Maître des Temps et des Circonstances pour la vie et la victoire qu’il accorde au peuple congolais et qu’il a accordée aux FPAU durant tout le parcours de sa création à nos jours et ce, sur un chemin rocailleux et plein d’embûches jusqu’à devenir machine politique qu’elle est aujourd’hui derrière l’UDPS. Les FPAU vous remercient pour avoir rehaussé de votre présence cette Journée Patriotique et qu’une classe politique, qui, désespérément croit tirer des dividendes dans la tentative de déstabilisation des Institutions légitimes du pays à travers des déclarations et activismes à outrance».
« Créées en 2018, comme regroupement politique, les FPAU comptent en son sein 65 partis politiques, 22 mouvements associatifs et 23 personnalités politiques. En tant que regroupement, les FPAU constituent l’expression d’un engagement républicain sans faille des Résistants membres constants, fidèles et loyaux du RASSOP, du moins restés attachés au combat de l’UDPS. D’où l’appellation FPAU, Forces Politiques et Sociales Alliées à l’UDPS. Les premiers objectifs étant la conquête du pouvoir, en soutien au candidat Félix Tshisekedi, le regroupement politique FPAU, dénommé UDPS Tshisekedi et Forces Politiques, UTFP, en son temps, soit en 2018, a eu comme premier Coordonnateur l’Honorable Jean-Marc Kabund, actuellement 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale et Président a.i. de l’UDPS que je vous demande d’applaudir, qui fut succéder par l’Honorable Laurent Batumona qui n’a ménagé aucun effort dans le parcours parsemé de plusieurs difficultés qui n’étaient guère un motif de lassitude».
« C’est ici l’occasion pour nous de saluer la mémoire du Patriarche Yezu Kitenge qui fut un pilier important du RASOP et Parrain de notre plateforme, Haut Représentant du Président de la République et Envoyé Spécial du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, d’heureuse mémoire et du niveau atteint aujourd’hui par les FPAU. Je vous prie de vous lever pour observer une minute de silence en sa mémoire et aussi en mémoire du docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba ».
« La cérémonie de ce jour, baptisée «Journée Patriotique» est un appel des FPAU au soutien des institutions de notre pays, lesquelles bénéficient de la confiance de notre peuple qui expérimente au jour le jour le fruit de l’engagement patriotique inédit de la part du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat. Les FPAU représentent le symbole de constance et de confiance au combat de l’UDPS ainsi que d’attachement aux idéaux républicains prônés par elles quand jadis le combat de la démocratie était perçu comme une utopie dans le contexte d’une dictature sans partage, destinée à décourager toute diffusion d’espoir à travers l’engagement politique de l’UDPS, par la répression politico-judiciaire et militaire au centre d’une gouvernance par défi».
« Combattant la résignation, le peuple congolais a su vaincre et mettre fin au règne de la dictature, grâce à l’UDPS et ses alliés, notamment les FPAU, par l’élection du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en 2018, et, donc, la première alternance démocratique en République Démocratique du Congo. Cette alternance obtenue au prix de grands sacrifices jusqu’au plus suprême consacre l’écriture de l’histoire de la RDC par son peuple à l’ancre de larmes et de sang humain traduisant sa détermination à vivre comme un peuple prestigieux et fier de son identité, détermination alimentée par le credo «Le Peuple d’abord», lequel constitue le fil conducteur de l’engagement du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo face aux défis multiples et variés dont les priorités furent notamment l’état de droit, la justice, la gratuité de l’enseignement de base, la sécurité, le social, la diplomatie, l’économie, les Finances Publiques. Bref, la recherche de l’amélioration du bien-être du peuple congolais ».
« En effet, l’attente fut énorme dans le contexte d’une confusion politique à la base de la situation sociale morose, de l’insécurité grandissante, ainsi que d’une diplomatie en perte de vitesse au regard de la détérioration de la situation politique interne, surtout la persistance de la corruption érigée en mode de gestion et l’impunité au centre de la destruction spectaculaire des structures socio-économiques. Face à ce paysage politique, la rationalité républicaine fut, pour le Président de la République, de favoriser l’harmonie et la cohabitation pacifique à travers une mutualisation des forces politiques souscrivant à la logique et la vision de la reconstruction du pays par l’instauration d’un Etat de droit, gage de la bonne gouvernance. Il fut également question de normaliser l’environnement politique caractérisé hier par l’intolérance à la base de la crispation».
« C’est ainsi que la décrispation du climat politique a été l’une des premières actions du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo».
«Ce qui a suscité l’espoir et remobilisé la nation toute entière au travail de la reconstruction non vue du même œil par les partenaires politiques de la coalition gouvernementale, notamment, notre ancien partenaire qui fut employé à multiplier des crises, des blocages et des dysfonctionnements institutionnels au motif d’un appétit vorace du pouvoir pour 2023. L’évidence de l’échec de cette coalition à la limite de la patience et d’un désir profond du changement dans la prise de conscience de certains partenaires politiques, le Chef de l’Etat Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en appela, à l’issue des Consultations de tous les Leaders de la société Civile et des Leaders politiques, à l’Union du peuple autour de l’idéal politique, à savoir, l’intérêt supérieur de la nation au profit de tous les Congolais à travers une action gouvernementale placée sur le besoin prioritaire notamment le social du peuple ».
« D’où la création de l’Union Sacrée pour la Nation qui représente la réconciliation du peuple congolais. Les FPAU se réjouissent et sont fières du parcours de combat depuis janvier 2019 qu’a fait le peuple congolais derrière le président de la République à ce jour, avec toutes ces péripéties au bord du désespoir jusqu’au relèvement et au redressement inattendu apporté par l’Union Sacrée grâce à l’abnégation et à la bravoure du Chef de l’Etat, le seul à avoir cru qu’il y avait encore de l’espoir qu’il a su dessiner et inculquer dans cette nouvelle dynamique tournée vers l’avenir sans oublier les grands Pionniers, les Dignitaires ici présents que vous êtes en vos rangs et titres. Vous méritez des applaudissements».
« Les FPAU se félicitent de l’action gouvernementale sous l’impulsion du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, par lui-même, avec une diplomatie agissante, signe le retour de la RDC autour de la table des grandes nations dirigeantes du monde grâce à la stabilité des institutions du pays, laquelle justifie également le renouement des relations et l’ouverture de la RDC au reste du monde ainsi que l’afflux des financements émanant des FMI, de la Banque mondiale, de la BAD, de la BADEA, etc., assisté par le Premier ministre Sama Lukonde, notre compagnon de lutte et combattant vertébré qui mérite aussi des applaudissements ».
« La stabilité du cadre macro-économique induite par la bonne gouvernance et la bonne gestion des finances publiques justifiant elle aussi la confiance du FMI à la RDC, constitue un motif de satisfaction pour le peuple congolais qui y voit venir l’amélioration des conditions sociales grâce au maintien de la même discipline financière et du combat engagé contre le détournement des deniers publics par l’IGF à qui les FPAU présentent également ses sincères félicitations et apportent soutien ».
« Les acquis de son bilan sont élogieux, entre autres les travaux de 100 jours, la baisse du billet d’avion, l’annonce de la baisse des prix des denrées de première nécessité. Saisissant en cette circonstance, l’occasion d’exprimer notre compassion envers nos compatriotes de l’Est, les FPAU soutiennent le gouvernement congolais, les FARDC ainsi que nos services de sécurité engagés dans le combat pour l’éradication de l’insécurité à l’Est à travers l’Etat de siège dont le résultat inspire confiance aujourd’hui où nos compatriotes de cette partie du pays peuvent vaquer à leurs occupations sans oublier d’autres poches noires dans le Sud-Kivu et ailleurs. Les FPAU saluent l’installation du nouveau Bureau de la CENI, étape très décisive franchie pour la consolidation du processus démocratique à travers l’organisation des élections démocratiques et crédibles».
«Chers Collègues nous devons quitter la distraction et préparons les élections de 2023 pour offrir au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo la majorité parlementaire confortable non seulement à l’Assemblée Nationale et au Sénat, mais aussi dans les Assemblées Provinciales avec un maximum des Gouverneurs des provinces et la petite territoriale ».
« Nous, les FPAU et l’UDPS, sommes champions des activités de la rue. Que nos adversaires politiques puissent oublier le glissement et le dialogue. FATSHI démocrate, tient à l’organisation des élections dans les délais constitutionnels. Nous devons nous convenir, chers collègues que l’exercice du mandat effectif du président de la République vient de démarrer seulement en juillet dernier 2021».
«Pour le président de La République, le social constitue son cheval de bataille. Aussi, recherche-t-il que l’eau potable puisse couler dans les robinets, l’électricité soit accessible à tous, l’aménagement des infrastructures routières et ferroviaires, le paiement des salaires des militaires, policiers, fonctionnaires et enseignants dans le respect des échéances, la résorption du chômage à l’exemple du Forum sur la batterie électrique, sans oublier la promotion sportive afin que nos Léopards dans toutes les disciplines fassent des meilleurs résultats. Ce qui justifie sa présence dans les stades leur apportant motivation et réconfort ».
« Nous ne le dirons jamais assez, les FPAU exhortent les Congolais à aimer la Patrie RDC, à soutenir les Institutions de la République, à s’approprier les actions du Chef de l’Etat, à rester vigilants contre les ennemis de République.
Aimer la patrie c’est :
– Le respect du Bien Public dans son sens élargi ;
– Le civisme dans son sens élargi ;
– La contribution à l’effort National ;
– Le soutien aux FARDC et Services de Sécurité ;
– Aussi, et surtout de dresser nos fronts pour un Congo radieux et solidaire.
Les FPAU restent engagées et déterminées à accompagner le Chef de l’Etat et à défendre son bilan et invitent le peuple à porter haut la candidature du Chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa réélection en 2023 ».
D. DADEI.

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *