Le PPRD-FCC fort remonté après la destitution du gouverneur Zoé Kabila Mwanza Mbala

Le PPRD-FCC fort remonté après la destitution du gouverneur Zoé Kabila Mwanza Mbala

Trente hauts cadres du PPRD-FCC dont l’ancien ministre Raymond Tshibanda N’tunga Mulongo, président de la cellule de crise du FCC et Emmanuel Ramazani Shadari, secrétaire permanent du PPRD, ont dit mardi 11 mai, dans une déclaration politique du Front commun pour le Congo, cellule de crise, leur colère après l’annonce de la destitution par motion de censure du gouverneur du Tanganyka, le jeune frère de l’ex-président Joseph Kabila. La motion a été votée par 13 sur les 25 députés que compte l’Assemblée provinciale. L’Assemblée provinciale reprochait à Zoé Kabila Mwanza Mbala sa mauvaise gestion de la province et de possibles détournements de fonds publics. Attendu à la séance qui a abouti à sa destitution, Zoé Kabila ne s’est pas présenté. Ce qui a été qualifié d’un outrage à l’endroit des élus.

«Massivement soutenu par la population de sa province au regard de ses remarquables réalisations sur les plans sécuritaire, économique, social et du développement des infrastructures, le Gouverneur du Tanganyika a en effet été destitué au seul motif de ne pas avoir accepté d’adhérer à l’Union sacrée. Pire, cette destitution a été entachée de grossières violations de ses droits fondamentaux – le Gouvernement n’ayant pu présenter ses moyens de défense puisque retenu à Kinshasa par les autorités nationales ainsi que des lois et des règlements pertinents», écrit cette déclaration. Qui poursuit : «Le FCC ne peut cautionner et condamne cette dérive vers un État de non droit, doublée d’une déstabilisation en règle de toutes les institutions délibérantes, nationales et provinciales».

Rappelons que le Président de la République, lors du dernier Conseil des ministres, a regretté la déstabilisation des pouvoirs provinciaux tout en appelant le ministre de l’Intérieur de faire diligence en invitant la Céni à organiser des élections dans les provinces concernées en vue du remplacement des autorités déchues.

avec AGENCES.

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *