Des signes avant-coureurs des premières vagues au sein de l’Union Sacrée de la Nation

Des signes avant-coureurs des premières vagues au sein de l’Union Sacrée de la Nation

Où ira l’Union Sacrée de la Nation? Nul ne peut rien prévoir, tous prévoient d’ores et déjà: de grosses vagues.  Une véritable tempête force 10. Vraie bourrasque, un hurricane…

Chacun est venu avec son plan à cette USN : se mettre en ordre, piéger et dribbler l’autre sinon tous. Il est plus que certain que le pays vit le calme qui précède la tempête.

L’Union Sacrée de la Nation est peut-être plus que jamais que l’œuvre de l’extérieur, non celui des Congolais. En tout cas pas des Tshisekedistes. «On ne fait pas minuit midi», n’a cessé d’expliquer un proche de CACH, pas au cœur de l’action…

Et l’extérieur a toujours un Plan-II, un Plan-III.

Lequel est présentement appliqué?

That’s the question. Il faut juste observer ce qui se passe sur la scène.

UN AVION plein DE JOURNALISTES.

Moïse Katumba Chapwe multiplie les initiatives médias. Tel ce Boeing qui a décollé de Kinshasa en direction de Lubumbashi avec à son bord un contingent de journalistes en charge de communiquer pour MKC.

Entre-temps, beaucoup d’autres acteurs rallient le richissime ex-gouverneur du Katanga.

Tel JPBG, Jean-Pierre Bemba Gombo. Tels d’autres… Et, déjà, on parle d’une candidature commune anti-Fatshi qui rassemblerait Kabilistes, Katumbistes, Fayulistes, Bembistes. Outre Delly Sesanga Hipungu Dja Kaseng Kapitu qui vient publiquement de rallier Fayulu…

Où va l’USN créée par Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo?

Des ministres pro-MKC jouent pleinement leur jeu. Ainsi, à tord ou à raison, si la Congolité peut servir le fils du Sphinx, son initiateur, Dr Noël K. Tshiani Muadiamvita n’a pu tenir une conférence annoncée avec fracas au salon rouge du ministère des Affaires étrangères. Incroyable raison : le ministre pro-MKC, Christophe Lutundula Apala Pene Apala n’a pu autoriser l’accès à un intellectuel dont les thèses plaident le non-accès à la présidentielle du richissime ex-gouverneur. N’est-ce pas un coup de force? Dans son tombe encore toute chaude, Henry Kitenge Yesu Nz, le Haut Représentant et Envoyé Spécial du Président de la République, Chef de l’Etat doit distribuer des coups mortels.

Or, Moïse Katumbi Chapwe est sorti de la distribution du gâteau, avec, des portefeuilles ministériels juteux : celui des Transports et Communications. Pour son safari, il n’aura plus besoin de se référer à quelques services de sécurité, le ministre est au-dessus de tout.

Dans sa tombe, Kitenge Yesu enrage.

Or, Chérubin Okende Senga, ministre des Transports et Voies de communication, ex-D-G des LAC – Lignes Aériennes Congolaises – humilié par le régime Kabila, à la tête d’une compagnie poussée à la faillite et remplacée par Congo AirWays, qui désirait tant prendre sa revanche – est l’un des porte-parole du richissime gouverneur. Si incident a lieu dans le programme de son safari aérien, il lui suffira d’instruire le ministre de claquer la porte du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Avec lui, tous les autres. MKC n’en sera pas à son premier coup d’essai…

Et, il y a tous ces ralliements des foules et personnalités katangaises. Les signes avant-coureurs sont là, très clairement poussés en avant, afin que nul n’en ignore rien. Qu’ils viennent de Jean-Claude Muyambo Kyassa ou de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, aucun doute : le moment venu, très peu au Katanga iront dans les rangs de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. MKC et JPBG, grands déçus et humiliés de Genève. Ont-ils déposé les armes? Qui le dirait? Ont-ils un match de revanche à réclamer? Plus que jamais… Un homme avait voulu montrer ses muscles en se faisant annoncer au Katanga qui tremblotait de peur : Henry Kitenge Yesu Nz. La veille, le sort en a décidé autrement…

Il reste que très clairement, l’UNS pourrait ne pas tenir longtemps. Les signes avant-coureurs sont perceptibles dans un ciel de plus en plus sombre.

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *