L’armée révèle l’origine des tueries à Bashu

L’armée révèle l’origine des tueries à Bashu

Porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général Sylvain Ekenge a, lors d’un point de presse organisé le 20 septembre à Beni, commenté la situation sécuritaire qui prévaut dans la chefferie de Bashu, territoire de Beni, Nord-Kivu.

DISPOSITIONS PRISES.

À l’en croire, les tueries qui ont lieu dans cette chefferie sont l’œuvre de miliciens Maï-Maï utilisés pour régler des comptes suite à un conflit coutumier qui oppose deux familles régnantes de la chefferie. Le général Sylvain Ekenge a déclaré que le village de Kilao s’est vidé de sa population depuis la montée en flèche de l’insécurité dans la chefferie sans dévoiler l’identité des assaillants.

Il a néanmoins déclaré que le mode opératoire utilisé dans cette chefferie est loin de ressembler à celui des terroristes ADF. Le général Sylvain Ekenge a annoncé plusieurs dispositions prises pour mettre fin à ces violences notamment le redéploiement des forces armées dans la chefferie en vue de mettre en déroute ces sanguinaires qui tuent et terrorisent la population civile.

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *