Le Président met le pied au camp Luka

Le Président met le pied au camp Luka

Un quartier dévasté par des torrents de pluie, par des érosions, envahi par de la boue, coupé du reste de la ville. S’il existe un endroit à Kinshasa où il ne fait pas bon vivre, il n’en existe pas deux.

Samedi 14 mai, camp Luka, quartier de la commune de Ngaliema enclavé des décennies, tombé à l’oubli, a reçu la visite du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la première d’un Chef d’État dans ce quartier populaire et populeux.
Longue de 1300 mètres, enjambant trois rivières, trois ponts désaffectés, Sakombi, Maluku et Lubudi, la principale artère de ce quartier porte un nom : l’avenue du Cimetière.

AVEC DES CHEFS DES INSTITUTIONS.
Ici, les habitants avaient fini par désespérer de tout. Impossible de joindre les communes voisines, Ngaliema, Bandalungwa, Selembao, Bumbu.
Selon l’OVD, l’Office des voiries et drainage, dans six mois, le quartier sera relié à la commune de Selembao et ouvert à la partie Est de la capitale après la réhabilitation de cette principale avenue et l’érection de ses ponts avec des retombées sur la mobilité en direction des avenues Kasavubu et ex-24 novembre, évita,t aux habitants de longs détours. Les travaux sont entièrement financés par le Gouvernement de la République via le ministère des Infrastructures et des Travaux publics.
Contraint de se déplacer à pied, aidé par ses gardes, le Président a en effet lancé ici officiellement les travaux de désenclavement du quartier en présence du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, des présidents des chambres du Parlement, Christophe Mboso Kodia Pwanga et Modeste Bahati Lukuebo, des ministres des Infrastructures Alexis Gisaro Muvunyi et des Transports Chérubin Okende Senga.
«C’est un événement historique pour ce quartier réputé chaud d’accueillir, pour la première fois de son histoire, un Président de la République. La population était massivement mobilisée pour l’accueillir et le remercier pour cette attention particulière à leur milieu de vie», communique le cabinet du Président de la République. Le Chef de l’État a traversé le quartier à pied jusqu’au pont Lubudi sur la rivière Makelele escorté par une population en liesse. De l’autre côté de la rive, il s’est offert un bain de foule et s’est mis à l’écoute des riverains qui lui ont raconté ce qu’ils endurent quand il pleut.
On y a vu des drapeaux de divers partis politiques de la majorité présidentielle dont ceux du CRD, du président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso, de l’AFDC du président du Sénat Modeste Bahati et du P.A, le Parti pour l’Action, du Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba.

D. DADEI.

 

Admin

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *